Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation de nos cookies. Obtenir plus d'informations Fermer
Votre navigateur n'est pas supporté. Certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner correctement. Veuillez consulter la liste des navigateurs supportés pour une expérience optimale. Fermer

Remnant: From the Ashes

Journal d'un survivant : Trevor, chapitre 3

Par Fero | jeu. 20 sept. 2018 09:00:00 PDT

Suivez votre instinct.

Allez-y, faites des plans ; faut quand même avoir une idée du déroulement des choses. Souvenez-vous de c'que vous voyez et faites en sorte d'avoir prévu quelque chose pour c'que vous voyez pas. Faites tout ça, mais surtout, écoutez la petite voix dans votre tête. Ça peut vous sauver la peau.

L'embuscade remonte à pas si longtemps. On faisait profil bas, on parlait doucement... et on rebroussait chemin au moindre signe de danger. Ça marchait pas mal pour nous, mais le rendement était pas terrible et on commençait à manquer de bouffe ; du coup, on était de nouveau en route. On avait eu du bol avec la ferraille pendant nos derniers pillages et on s'était dit qu'on pouvait passer par un comptoir d'échange pour faire le plein de matos.

Y a un endroit, une veille ferme, loin du sentier près du vieux pont. Plusieurs d'entre nous y étaient déjà passés, avaient fait de bonnes affaires, et tout... Nos éclaireurs avaient inspecté la zone à l'aube et avaient lu une inscription sur la porte de la grange : « À la tombée de la nuit, une personne, sans arme ». L'écriture était différente de la dernière fois qu'on était venus, mais ils étaient ouverts, donc on était contents. On a pas plus réfléchi que ça. C'est June qu'on a chargé de ferraille, parce qu'elle est sociable et qu'elle fait de bien meilleures affaires qu'aucun d'entre nous. J'ai glissé un couteau dans sa botte, je l'ai embrassée, puis je me suis planqué derrière des broussailles sur une colline pas loin. Si les choses tournaient mal, j'avais une vue dégagée sur la clairière.

J'ai vu quelqu'un ouvrir la porte de la grange de l'intérieur. J'ai rien vu d'étrange donc j'ai fait signe à June d'y aller, mais j'avais un mauvais pressentiment. Le cœur qui bat et la bouche toute sèche, comme avant une bagarre. J'ai pas arrêté de déglutir jusqu'à ce que ma salive me brûle la gorge. J'ai regardé aux alentours, à l'affût du moindre bruit, mais j'entendais que le vent. June a continué à avancer... c'était interminable. Puis j'ai compris. C'était trop calme, quelque chose tournait pas rond.

J'ai hurlé à June de faire demi-tour. Elle a pas hésité. Elle a tourné les talons et foncé vers nous, elle traçait à travers champ avec ses grandes jambes, je l'avais jamais vue courir aussi vite. C'est quand j'ai entendu le cri que j'ai compris ce que c'était : un Hurleur. Il y a eu des coups de feu et d'autres cris... humains cette fois. On est partis en courant en sens inverse et on s'est pas arrêtés avant un bon kilomètre.

On est revenus le matin suivant et on a trouvé les corps... enfin, ce qu'il en restait. On aurait pu se retrouver au milieu de ce foutoir, ça aurait pu être nous. On a grappillé ce qu'on a pu et enterré ce qui pouvait l'être. J'veux plus jamais tenter le diable comme ça.

 

rem-news,

Les plus récentes Voir plus

Mettez votre courage à rude épreuve contre la Racine cette semaine dans notre démo à la GDC !
Lire la suite
Découvrez la dévastatrice Brute dans notre dernière vidéo !
Lire la suite
Remnant: From the Ashes sera jouable ce week-end au SXSW !
Lire la suite

hover media query supported